Autre

Otis Spunkmeyer célèbre son 40e anniversaire

Otis Spunkmeyer célèbre son 40e anniversaire


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Comment une fille de 9 ans a développé un nom idiot que nous disons tous

C est pour le 40e anniversaire

Otis Spunkmeyer, pionnier dans le secteur des biscuits frais, célèbre son 40e anniversaire. Le goût fait maison des biscuits Spunkmeyer est dû au dévouement de l'entreprise à utiliser des ingrédients avec «No Fancy Stuff», ce qui signifie que tous les aliments sont fabriqués sans colorants ni arômes artificiels, sans sirop de maïs à haute teneur en fructose ou sans huiles partiellement hydrogénées.

Le premier magasin Otis Spunkmeyer a ouvert ses portes à Oakland, en Californie, en 1979, et en 1983, il y avait plus de 20 magasins dans tout l'État. Les magasins sont passés de la vente au détail à la vente en gros pour permettre à la célèbre pâte à biscuits de l'entreprise d'être expédiée aux restaurants, épiceries fines et cafétérias qui voulaient vendre des biscuits frais. Aujourd'hui, l'entreprise est le numéro un des ventes de pâte à biscuits pour la restauration en Amérique. En 2006, la société a été acquise par Aryzta et a lancé une gamme de friandises cuites au four à vendre directement aux consommateurs.

Otis Spunkmeyer propose une grande variété de friandises, notamment des mini gâteaux à pain, des gâteaux à la crème, des gâteaux à la crème givrés, des mini muffins, des muffins, des mini cupcakes, des biscuits et de la pâte à biscuits surgelée.

Tous les produits Otis Spunkmeyer sont disponibles dans les magasins Vons, Albertsons, Pavilions, Walmart et Lucky.


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu&mdashu jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un canot de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la nouvelle que Redding, un assistant, quatre membres du groupe et le pilote étaient tous décédés. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre des congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait essayé de s'arrêter au mémorial à l'occasion de l'anniversaire l'année dernière pour lui rendre hommage. Mais il a dit qu'il était frustré de constater que des portes verrouillées éloignaient le public.

Cette expérience a donné le coup d'envoi d'une campagne pour s'assurer que le 40e anniversaire soit bien rappelé. Teuber, Ken Adamany, le promoteur de musique de Madison qui a réservé le spectacle, le chroniqueur de journal Doug Moe et d'autres ont lancé des idées.

Fran Puleo, responsable des relations communautaires pour Monona Terrace, a déclaré qu'elle avait aidé à retrouver Cauley et qu'il avait accepté de venir avec sa femme, Shirley.

"Je pense que ce sera un événement émotionnel pour lui", a-t-elle déclaré. Nous allons les soigner pour que ce voyage à Madison ne ressemble en rien à son dernier voyage à Madison. Nous voulons le rendre vraiment spécial.”

Cauley a déclaré qu'il considérait Redding comme un grand frère et qu'il remercie Dieu pour chaque minute qu'ils ont passée ensemble. Il a dit qu'il avait été honoré par l'hommage de Madison et sa demande de retour. Je voudrais remercier la ville de Madison de se souvenir de moi, a-t-il déclaré. “Cela signifie tellement.”


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu&mdashu jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un canot de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la mort de Redding, d'un assistant, de quatre membres du groupe et du pilote. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre des congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait essayé de s'arrêter au mémorial à l'occasion de l'anniversaire l'année dernière pour lui rendre hommage. Mais il a dit qu'il était frustré de constater que des portes verrouillées éloignaient le public.

Cette expérience a donné le coup d'envoi d'une campagne pour s'assurer que le 40e anniversaire soit bien rappelé. Teuber, Ken Adamany, le promoteur de musique de Madison qui a réservé le spectacle, le chroniqueur de journal Doug Moe et d'autres ont lancé des idées.

Fran Puleo, responsable des relations communautaires pour Monona Terrace, a déclaré qu'elle avait aidé à retrouver Cauley et qu'il avait accepté de venir avec sa femme, Shirley.

"Je pense que ce sera un événement émotionnel pour lui", a-t-elle déclaré. Nous allons les soigner pour que ce voyage à Madison ne ressemble en rien à son dernier voyage à Madison. Nous voulons le rendre vraiment spécial.”

Cauley a déclaré qu'il considérait Redding comme un grand frère et qu'il remercie Dieu pour chaque minute qu'ils ont passée ensemble. Il a dit qu'il avait été honoré par l'hommage de Madison et sa demande de retour. Je voudrais remercier la ville de Madison de se souvenir de moi, a-t-il déclaré. “Cela signifie tellement.”


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu et jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un canot de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la nouvelle que Redding, un assistant, quatre membres du groupe et le pilote étaient tous décédés. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre des congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait essayé de s'arrêter au mémorial à l'occasion de l'anniversaire l'année dernière pour lui rendre hommage. Mais il a dit qu'il était frustré de constater que des portes verrouillées éloignaient le public.

Cette expérience a donné le coup d'envoi d'une campagne pour s'assurer que le 40e anniversaire soit bien rappelé. Teuber, Ken Adamany, le promoteur de musique de Madison qui a réservé le spectacle, le chroniqueur de journal Doug Moe et d'autres ont lancé des idées.

Fran Puleo, responsable des relations communautaires pour Monona Terrace, a déclaré qu'elle avait aidé à retrouver Cauley et qu'il avait accepté de venir avec sa femme, Shirley.

"Je pense que ce sera un événement émouvant pour lui", a-t-elle déclaré. Nous allons les soigner pour que ce voyage à Madison ne ressemble en rien à son dernier voyage à Madison. Nous voulons le rendre vraiment spécial.”

Cauley a déclaré qu'il considérait Redding comme un grand frère et qu'il remercie Dieu pour chaque minute qu'ils ont passée ensemble. Il a dit qu'il avait été honoré par l'hommage de Madison et sa demande de retour. Je voudrais remercier la ville de Madison de se souvenir de moi, a-t-il déclaré. “Cela signifie tellement.”


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu et jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur de soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un canot de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la mort de Redding, d'un assistant, de quatre membres du groupe et du pilote. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre de congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait tenté de s'arrêter au mémorial le jour de l'anniversaire l'année dernière pour lui rendre hommage. Mais il a dit qu'il était frustré de constater que des portes verrouillées éloignaient le public.

Cette expérience a donné le coup d'envoi d'une campagne pour s'assurer que le 40e anniversaire soit bien rappelé. Teuber, Ken Adamany, le promoteur de musique de Madison qui a réservé le spectacle, le chroniqueur de journal Doug Moe et d'autres ont lancé des idées.

Fran Puleo, responsable des relations communautaires pour Monona Terrace, a déclaré qu'elle avait aidé à retrouver Cauley et qu'il avait accepté de venir avec sa femme, Shirley.

"Je pense que ce sera un événement émouvant pour lui", a-t-elle déclaré. Nous allons les soigner pour que ce voyage à Madison ne ressemble en rien à son dernier voyage à Madison. Nous voulons le rendre vraiment spécial.”

Cauley a déclaré qu'il considérait Redding comme un grand frère et qu'il remercie Dieu pour chaque minute qu'ils ont passée ensemble. Il a dit qu'il avait été honoré par l'hommage de Madison et sa demande de retour. Je voudrais remercier la ville de Madison de se souvenir de moi, a-t-il déclaré. “Cela signifie tellement.”


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu&mdashu jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un canot de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la mort de Redding, d'un assistant, de quatre membres du groupe et du pilote. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre de congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait essayé de s'arrêter au mémorial à l'occasion de l'anniversaire l'année dernière pour lui rendre hommage. Mais il a dit qu'il était frustré de constater que des portes verrouillées éloignaient le public.

Cette expérience a donné le coup d'envoi d'une campagne pour s'assurer que le 40e anniversaire soit bien rappelé. Teuber, Ken Adamany, le promoteur de musique de Madison qui a réservé le spectacle, le chroniqueur de journal Doug Moe et d'autres ont lancé des idées.

Fran Puleo, responsable des relations communautaires pour Monona Terrace, a déclaré qu'elle avait aidé à retrouver Cauley et qu'il avait accepté de venir avec sa femme, Shirley.

"Je pense que ce sera un événement émouvant pour lui", a-t-elle déclaré. Nous allons les soigner pour que ce voyage à Madison ne ressemble en rien à son dernier voyage à Madison. Nous voulons le rendre vraiment spécial.”

Cauley a déclaré qu'il considérait Redding comme un grand frère et qu'il remercie Dieu pour chaque minute qu'ils ont passée ensemble. Il a dit qu'il avait été honoré par l'hommage de Madison et sa demande de retour. Je voudrais remercier la ville de Madison de se souvenir de moi, a-t-il déclaré. “Cela signifie tellement.”


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu et jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur de soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un canot de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la nouvelle que Redding, un assistant, quatre membres du groupe et le pilote étaient tous décédés. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre de congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait essayé de s'arrêter au mémorial à l'occasion de l'anniversaire l'année dernière pour lui rendre hommage. Mais il a dit qu'il était frustré de constater que des portes verrouillées éloignaient le public.

Cette expérience a donné le coup d'envoi d'une campagne pour s'assurer que le 40e anniversaire soit bien rappelé. Teuber, Ken Adamany, le promoteur de musique de Madison qui a réservé le spectacle, le chroniqueur de journal Doug Moe et d'autres ont lancé des idées.

Fran Puleo, responsable des relations communautaires pour Monona Terrace, a déclaré qu'elle avait aidé à retrouver Cauley et qu'il avait accepté de venir avec sa femme, Shirley.

"Je pense que ce sera un événement émouvant pour lui", a-t-elle déclaré. Nous allons les soigner pour que ce voyage à Madison ne ressemble en rien à son dernier voyage à Madison. Nous voulons le rendre vraiment spécial.”

Cauley a déclaré qu'il considérait Redding comme un grand frère et qu'il remercie Dieu pour chaque minute qu'ils ont passée ensemble. Il a dit qu'il avait été honoré par l'hommage de Madison et sa demande de retour. Je voudrais remercier la ville de Madison de se souvenir de moi, a-t-il déclaré. “Cela signifie tellement.”


Le survivant de l'accident qui a tué Redding revient 40 ans plus tard

MADISON, Wisconsin&mdashLorsque Ben Cauley a quitté Madison en 1967, il était un jeune de 20 ans sous le choc.

Il reviendra lundi en musicien distingué et reconnaissant.

Le trompettiste était le seul survivant de l'accident d'avion qui a tué le musicien Otis Redding et d'autres membres de son groupe, The Bar-Kays.

Redding et le groupe étaient en route pour un concert à Madison avant que leur avion bimoteur ne plonge dans le lac Monona le 10 décembre 1967, à des kilomètres de l'aéroport. Cauley a été sauvé des eaux glacées du lac et n'a subi que des blessures mineures.

Cauley a quitté la ville après avoir été libéré de l'hôpital méthodiste quelques jours plus tard, si vite qu'il n'a pas ramassé sa trompette ou son chéquier que les autorités ont récupéré de l'eau.

Il n'est jamais revenu et jusqu'à maintenant.

Pour marquer le 40e anniversaire de l'accident, Cauley a accepté de participer à un événement lundi célébrant la vie de Redding. Le chanteur et auteur-compositeur de soul est décédé à l'âge de 26 ans mais est néanmoins considéré comme l'un des plus grands musiciens de tous les temps.

Cauley, maintenant âgé de 60 ans, a déclaré à l'Associated Press qu'il prévoyait de dire quelques mots et de jouer quelques chansons sur sa trompette. Il a dit qu'il serait sûr de jouer “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” qui a été enregistré trois jours seulement avant le crash et a ensuite dominé les charts musicaux.

"Je savais qu'un jour je reviendrais", a-t-il déclaré lors d'un entretien téléphonique depuis Memphis, où il vit maintenant. « Il y a eu un certain nombre de fois où j'y ai pensé, mais je n'en ai pas eu la force. Je viens cette fois.

Dans l'interview, Cauley a rappelé comment il dormait pendant le vol et s'est réveillé lorsqu'il a entendu l'avion trembler et qu'il ne pouvait plus respirer. Il a débouclé sa ceinture de sécurité et a attrapé un coussin de siège alors que l'avion plongeait dans le lac et se brisait en morceaux.

Il s'est accroché au coussin pendant environ 20 minutes dans l'eau glacée jusqu'à l'arrivée d'un bateau de sauvetage. Il était trop tard pour les autres, que Cauley entendit crier à l'aide. Les enquêteurs n'ont jamais identifié la cause précise de l'accident.

Le coroner s'est ensuite rendu sur son lit d'hôpital pour annoncer la nouvelle que Redding, un assistant, quatre membres du groupe et le pilote étaient tous décédés. La plupart d'entre eux ont été retrouvés encore attachés dans leurs sièges.

« J'étais sous le choc », a-t-il déclaré. “Ce jour a changé nos vies.”

Cauley a poursuivi une carrière réussie dans la musique après le regroupement des Bar-Kays. Il a ensuite joué avec Isaac Hayes, les Doobie Brothers et d'autres.

L'hommage de lundi aura lieu au centre de congrès Monona Terrace surplombant le lac, près du site de l'accident.

Quelques centaines de personnes sont attendues pour cet événement gratuit. Le maire Dave Cieslewicz lira une déclaration du gouverneur Jim Doyle déclarant le 10 décembre “Otis Redding Day” et des musiciens locaux joueront sa musique.

Le conservateur du Rock and Roll Hall of Fame de Cleveland fera une présentation sur les souvenirs de Redding. Les organisateurs projetteront également un nouveau DVD intitulé "Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding".

La célébration est loin de la façon dont il a été traité l'année dernière au centre des congrès, qui a longtemps eu un mémorial de banc de marbre et une plaque pour Redding sur son jardin sur le toit.

Le consultant de l'industrie de la radio de Madison, Tom Teuber, a déclaré qu'il avait tenté de s'arrêter au mémorial l'année dernière pour lui rendre hommage. But he said he was frustrated to find locked gates kept the public away.

That experience kicked off a campaign to make sure the 40th anniversary was appropriately remembered. Teuber, Ken Adamany, the Madison music promoter who booked the show, newspaper columnist Doug Moe and others kicked around ideas.

Fran Puleo, manager of community relations for Monona Terrace, said she helped track down Cauley and he agreed to come with his wife, Shirley.

“I think it’s going to be an emotional event for him,” she said. “We’re going to treat them so that this trip to Madison is nothing like his last trip to Madison. We want to make it really special.”

Cauley said he considered Redding a big brother and he thanks God for every minute they had together. He said he has been honored by Madison’s tribute and his request to return. ”I’d like to say thanks to the city of Madison for remembering me,” he said. “That means so much.”


Survivor of crash that killed Redding returns 40 years later

MADISON, Wis.&mdashWhen Ben Cauley left Madison in 1967, he was a 20-year-old in shock.

He will return Monday as a distinguished and grateful musician.

The trumpeter was the only survivor of the plane crash that killed musician Otis Redding and other members of his band, The Bar-Kays.

Redding and the band were on their way to a show in Madison before their twin-engine aircraft plunged into Lake Monona on Dec. 10, 1967, miles from the airport. Cauley was rescued from the lake’s icy waters and suffered only minor injuries.

Cauley left town after being released from Methodist Hospital days later, so fast that he didn’t pick up his trumpet or checkbook that authorities recovered from the water.

He has never returned&mdashuntil now.

To mark the 40th anniversary of the crash, Cauley has agreed to appear at an event on Monday celebrating Redding’s life. The soul singer and songwriter died at age 26 but is nonetheless considered one of the greatest musicians ever.

Cauley, now 60, told The Associated Press he plans to say a few words and play a few songs on his trumpet. He said he will be sure to play “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” which was recorded just three days before the crash and later topped the music charts.

“I knew one day I would come back,” he said in a telephone interview from Memphis, where he now lives. “There were a number of times that I thought about it but didn’t have the strength. I’m coming this time.”

In the interview, Cauley recalled how he was sleeping during the flight and woke up when he heard the airplane shaking and he could not breathe. He unbuckled his seatbelt and grabbed a seat cushion as the plane plunged into the lake and broke into pieces.

He clung to the cushion for about 20 minutes in the freezing water until a rescue boat arrived. It was too late for the others, who Cauley heard crying for help. Investigators never pinpointed a specific cause for the crash.

The coroner later visited his hospital bed to break the news that Redding, an assistant, four band members and the pilot all died. Most of them were found still buckled into their seats.

“I was in shock,” he said. “That day changed our lives.”

Cauley went on to have a successful career in music after The Bar-Kays regrouped. He later played with Isaac Hayes, the Doobie Brothers and others.

Monday’s tribute will be held at Monona Terrace convention center overlooking the lake, near the crash site.

A few hundred people are expected to attend the free event. Mayor Dave Cieslewicz will read a statement from Gov. Jim Doyle declaring Dec. 10 “Otis Redding Day” and local musicians will play his music.

The curator from the Rock and Roll Hall of Fame in Cleveland will give a presentation on Redding memorabilia. Organizers will also screen a newly released DVD called “Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding.”

The celebration is a far cry from the way he was treated last year at the convention center, which has long had a marble bench memorial and plaque for Redding on its rooftop garden.

Madison radio industry consultant Tom Teuber said he tried to stop by the memorial on the anniversary last year to pay his respects. But he said he was frustrated to find locked gates kept the public away.

That experience kicked off a campaign to make sure the 40th anniversary was appropriately remembered. Teuber, Ken Adamany, the Madison music promoter who booked the show, newspaper columnist Doug Moe and others kicked around ideas.

Fran Puleo, manager of community relations for Monona Terrace, said she helped track down Cauley and he agreed to come with his wife, Shirley.

“I think it’s going to be an emotional event for him,” she said. “We’re going to treat them so that this trip to Madison is nothing like his last trip to Madison. We want to make it really special.”

Cauley said he considered Redding a big brother and he thanks God for every minute they had together. He said he has been honored by Madison’s tribute and his request to return. ”I’d like to say thanks to the city of Madison for remembering me,” he said. “That means so much.”


Survivor of crash that killed Redding returns 40 years later

MADISON, Wis.&mdashWhen Ben Cauley left Madison in 1967, he was a 20-year-old in shock.

He will return Monday as a distinguished and grateful musician.

The trumpeter was the only survivor of the plane crash that killed musician Otis Redding and other members of his band, The Bar-Kays.

Redding and the band were on their way to a show in Madison before their twin-engine aircraft plunged into Lake Monona on Dec. 10, 1967, miles from the airport. Cauley was rescued from the lake’s icy waters and suffered only minor injuries.

Cauley left town after being released from Methodist Hospital days later, so fast that he didn’t pick up his trumpet or checkbook that authorities recovered from the water.

He has never returned&mdashuntil now.

To mark the 40th anniversary of the crash, Cauley has agreed to appear at an event on Monday celebrating Redding’s life. The soul singer and songwriter died at age 26 but is nonetheless considered one of the greatest musicians ever.

Cauley, now 60, told The Associated Press he plans to say a few words and play a few songs on his trumpet. He said he will be sure to play “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” which was recorded just three days before the crash and later topped the music charts.

“I knew one day I would come back,” he said in a telephone interview from Memphis, where he now lives. “There were a number of times that I thought about it but didn’t have the strength. I’m coming this time.”

In the interview, Cauley recalled how he was sleeping during the flight and woke up when he heard the airplane shaking and he could not breathe. He unbuckled his seatbelt and grabbed a seat cushion as the plane plunged into the lake and broke into pieces.

He clung to the cushion for about 20 minutes in the freezing water until a rescue boat arrived. It was too late for the others, who Cauley heard crying for help. Investigators never pinpointed a specific cause for the crash.

The coroner later visited his hospital bed to break the news that Redding, an assistant, four band members and the pilot all died. Most of them were found still buckled into their seats.

“I was in shock,” he said. “That day changed our lives.”

Cauley went on to have a successful career in music after The Bar-Kays regrouped. He later played with Isaac Hayes, the Doobie Brothers and others.

Monday’s tribute will be held at Monona Terrace convention center overlooking the lake, near the crash site.

A few hundred people are expected to attend the free event. Mayor Dave Cieslewicz will read a statement from Gov. Jim Doyle declaring Dec. 10 “Otis Redding Day” and local musicians will play his music.

The curator from the Rock and Roll Hall of Fame in Cleveland will give a presentation on Redding memorabilia. Organizers will also screen a newly released DVD called “Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding.”

The celebration is a far cry from the way he was treated last year at the convention center, which has long had a marble bench memorial and plaque for Redding on its rooftop garden.

Madison radio industry consultant Tom Teuber said he tried to stop by the memorial on the anniversary last year to pay his respects. But he said he was frustrated to find locked gates kept the public away.

That experience kicked off a campaign to make sure the 40th anniversary was appropriately remembered. Teuber, Ken Adamany, the Madison music promoter who booked the show, newspaper columnist Doug Moe and others kicked around ideas.

Fran Puleo, manager of community relations for Monona Terrace, said she helped track down Cauley and he agreed to come with his wife, Shirley.

“I think it’s going to be an emotional event for him,” she said. “We’re going to treat them so that this trip to Madison is nothing like his last trip to Madison. We want to make it really special.”

Cauley said he considered Redding a big brother and he thanks God for every minute they had together. He said he has been honored by Madison’s tribute and his request to return. ”I’d like to say thanks to the city of Madison for remembering me,” he said. “That means so much.”


Survivor of crash that killed Redding returns 40 years later

MADISON, Wis.&mdashWhen Ben Cauley left Madison in 1967, he was a 20-year-old in shock.

He will return Monday as a distinguished and grateful musician.

The trumpeter was the only survivor of the plane crash that killed musician Otis Redding and other members of his band, The Bar-Kays.

Redding and the band were on their way to a show in Madison before their twin-engine aircraft plunged into Lake Monona on Dec. 10, 1967, miles from the airport. Cauley was rescued from the lake’s icy waters and suffered only minor injuries.

Cauley left town after being released from Methodist Hospital days later, so fast that he didn’t pick up his trumpet or checkbook that authorities recovered from the water.

He has never returned&mdashuntil now.

To mark the 40th anniversary of the crash, Cauley has agreed to appear at an event on Monday celebrating Redding’s life. The soul singer and songwriter died at age 26 but is nonetheless considered one of the greatest musicians ever.

Cauley, now 60, told The Associated Press he plans to say a few words and play a few songs on his trumpet. He said he will be sure to play “(Sittin’ on) The Dock Of The Bay,” which was recorded just three days before the crash and later topped the music charts.

“I knew one day I would come back,” he said in a telephone interview from Memphis, where he now lives. “There were a number of times that I thought about it but didn’t have the strength. I’m coming this time.”

In the interview, Cauley recalled how he was sleeping during the flight and woke up when he heard the airplane shaking and he could not breathe. He unbuckled his seatbelt and grabbed a seat cushion as the plane plunged into the lake and broke into pieces.

He clung to the cushion for about 20 minutes in the freezing water until a rescue boat arrived. It was too late for the others, who Cauley heard crying for help. Investigators never pinpointed a specific cause for the crash.

The coroner later visited his hospital bed to break the news that Redding, an assistant, four band members and the pilot all died. Most of them were found still buckled into their seats.

“I was in shock,” he said. “That day changed our lives.”

Cauley went on to have a successful career in music after The Bar-Kays regrouped. He later played with Isaac Hayes, the Doobie Brothers and others.

Monday’s tribute will be held at Monona Terrace convention center overlooking the lake, near the crash site.

A few hundred people are expected to attend the free event. Mayor Dave Cieslewicz will read a statement from Gov. Jim Doyle declaring Dec. 10 “Otis Redding Day” and local musicians will play his music.

The curator from the Rock and Roll Hall of Fame in Cleveland will give a presentation on Redding memorabilia. Organizers will also screen a newly released DVD called “Dreams to Remember: The Legacy of Otis Redding.”

The celebration is a far cry from the way he was treated last year at the convention center, which has long had a marble bench memorial and plaque for Redding on its rooftop garden.

Madison radio industry consultant Tom Teuber said he tried to stop by the memorial on the anniversary last year to pay his respects. But he said he was frustrated to find locked gates kept the public away.

That experience kicked off a campaign to make sure the 40th anniversary was appropriately remembered. Teuber, Ken Adamany, the Madison music promoter who booked the show, newspaper columnist Doug Moe and others kicked around ideas.

Fran Puleo, manager of community relations for Monona Terrace, said she helped track down Cauley and he agreed to come with his wife, Shirley.

“I think it’s going to be an emotional event for him,” she said. “We’re going to treat them so that this trip to Madison is nothing like his last trip to Madison. We want to make it really special.”

Cauley said he considered Redding a big brother and he thanks God for every minute they had together. He said he has been honored by Madison’s tribute and his request to return. ”I’d like to say thanks to the city of Madison for remembering me,” he said. “That means so much.”


Voir la vidéo: Otis Spunkmeyer Chocolate Chip Cookies (Juin 2022).


Commentaires:

  1. Hudhayfah

    Cela semble assez tentant

  2. Michelle

    Donc ce n'est pas loin de l'infini :)

  3. Garr

    Entre nous, ils m'ont demandé de l'aide avec les moteurs de recherche.



Écrire un message