Autre

Rencontrez la marguerite, la margarita originale

Rencontrez la marguerite, la margarita originale


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Manger sain doit toujours être délicieux.

Inscrivez-vous à notre newsletter quotidienne pour plus d'articles intéressants et de recettes saines et savoureuses.

Bien avant que tout le monde ne commande des margaritas, il y avait la marguerite-un cocktail acidulé rafraîchissant avec des nuances légèrement sucrées. (En espagnol, "margarita" signifie marguerite, soit dit en passant.) La boisson remonte au milieu des années 1800 et est restée populaire jusqu'au siècle suivant. Au fil du temps, la marguerite a évolué pour devenir ce que nous connaissons aujourd'hui sous le nom de margarita. Mais ces premières itérations du Daisy sont un délice, et cette boisson mérite son retour sous les projecteurs. Il a même fait son apparition dans les bars et les restaurants du pays ces dernières années, alors demandez-le lors de votre prochaine happy hour. Si le barman ne connaît pas The Daisy, il est temps qu'il le fasse.

La marguerite est délicieuse : c'est un mélange rafraîchissant de spiritueux avec une juste quantité d'acidité d'agrumes qui ne vous fera pas ployer la bouche, et un peu de douceur qui n'est en aucun cas écoeurante.

Les premières marguerites étaient le rhum, le brandy, le jus de citron, le sirop simple, le curaçao (liqueur infusée d'orange capiteuse). C'est pratiquement une margarita classique là !

Vous reconnaîtrez peut-être Daisy lorsque vous sirotez d'autres boissons populaires aujourd'hui : le side-car, les cosmopolites - mais elle a tout commencé. Le gin s'est associé à Daisy vers les années 30 et c'est ce qui inspire notre version de ce délicieux cocktail. Acclamations!

La marguerite au gin1 1/2 once de gin1 once de jus de citron3/4 cuillère à café de sirop simple1/2 cuillère à café de soda iceclub concassé de grenadine (facultatif)tranches de citron vert (facultatif)

Mélangez le gin, le jus de citron, le sirop simple et la grenadine dans un shaker rempli de glaçons. Agiter vigoureusement et filtrer dans un verre rempli de glace pilée. Garnir de soda club, si désiré.

Pour 1 personne (portion d'environ 1/2 tasse)CALORIES 120; GROS 0,1g (sat 0g, mono 0g, poly 0g); PROTÉINE 0g ; CARB 6g ; FIBRE 0g ; CHOL 0mg ; FER À REPASSER 0mg ; SODIUM 2 mg ; CALC 2 mg

Continue de lire:


Margaritas

Cet article peut contenir des liens affiliés. Veuillez lire ma politique de divulgation.

Tout ce dont vous avez besoin, ce sont 3 ingrédients pour faire ma recette de margarita préférée ! Instructions incluses pour savoir comment préparer une margarita à portion individuelle ou des margaritas en pichet pour une foule.

Levez la main si vous aimez une bonne margarita ! ♡

Cette célèbre boisson aigre-douce et salée sera pour toujours et toujours mon cocktail préféré de tous les temps. Mais alors que j'adore à peu près n'importe quel type de margarita surgelée ou sur glace, tequila ou mezcal, fruitée ou épicée ou pétillante ou crémeuse, vous l'appelez — un cocktail margarita classique dans mon livre est tout simplement imbattable.

Contrairement à la plupart des énormes tasses de margaritas diluées, super sucrées et parfois pétillantes qui sont souvent servies dans les restaurants du monde entier de nos jours, une margarita traditionnelle est en fait un cocktail fort et acidulé composé de trois ingrédients simples — bon- tequila de qualité, liqueur d'orange et jus de citron vert fraîchement pressé. Ce mélange de margarita simple est incroyablement rapide et facile à préparer, que ce soit pour une seule portion ou un lot plus important pour une foule. Et il est carrément délicieux servi sur glace, avec ou sans bord salé.

Au fil des années, je suis devenu assez friand de margaritas avec du mezcal au lieu de la tequila, ce que je recommande vivement si vous aimez un bon cocktail fumé. Et si vous avez envie de pimenter un peu votre boisson, j'ai également inclus des conseils ci-dessous pour savoir comment faire un rebord salé épicé ou mélanger quelques piments dans votre boisson - c'est tellement bon!

En bout de ligne, si vous aimez les margaritas autant que moi, prenez un moment pour lire mes conseils ci-dessous et mémorisez ce simple ratio d'ingrédients 3:2:1. Ensuite, faisons une tournée de margaritas ensemble. Acclamations!


Comment la Margarita est devenue le cocktail préféré de tous

Son histoire riche vous incitera à faire le plein de tequila.

Qui a inventé le cocktail le plus populaire en Amérique ? La réponse courte est que personne ne le sait avec certitude. La margarita n'est pas une boisson mexicaine traditionnelle et elle semble avoir autant d'histoires d'origine que de fans. Une version place la conception à Acapulco, au Mexique, en 1948, lorsque la mondaine texane Margaret "Margarita" Sames l'aurait proposée pour impressionner ses invités de marque John Wayne, Lana Turner et Conrad Hilton. Ou peut-être que le cocktail a été nommé en l'honneur de la chanteuse de jazz Peggy Lee (Peggy est un surnom pour Margaret), qui en a servi un au Studio Lounge de Galveston, au Texas, dans les années 1940.

Ou c'est peut-être une Margaret ordinaire qui a déclenché l'engouement pour la margarita, le barman John Durlesser a affirmé qu'il avait inventé la boisson chez Tail o&apos the Cock à Los Angeles en 1936 pour un client du même nom. Une autre légende attribue au propriétaire du restaurant Tijuana, Carlos Herrera, la création de la margarita en 1938 pour la showgirl Marjorie King, qui était allergique à tous les alcools forts à l'exception de la tequila et n'aimait pas la boire directement. Ensuite, il y avait Francisco "Pancho" Morales, qui a insisté sur le fait qu'il avait concocté la première margarita en 1942 dans un bar de Ciudad Juarez, au Mexique, inventant sur place lorsqu'un client américain a demandé un cocktail qu'il connaissait bien appelé le magnolia.


Recette de margarita au citron + 10 faits amusants sur les margaritas pour célébrer la journée nationale de la margarita

Le 22 février, nous levons nos verres pour célébrer la Journée nationale de Margarita. Quand je pense à la tequila ces jours-ci, je me souviens de toutes les délicieuses margaritas que j'ai goûtées au fil des ans. En élaborant cette recette de cocktail, j'ai été transporté dans les deux endroits qui m'inspirent le plus : mon état natal de Californie, où les agrumes poussent en abondance à cette période de l'année, et le Mexique, patrie de l'esprit vif connu sous le nom de tequila. Un mélange parfait de deux ingrédients de chaque endroit respectif et le tour est joué, je vous présente mon Lemon Drop Margarita qui fait froncer la bouche. En prime, je partage également 10 faits amusants sur les margaritas pour lancer les festivités.

¡ Espero que les guste y salud!

10 faits amusants sur les margaritas à l'occasion de la Journée nationale de la margarita

1. Aux États-Unis, la Journée nationale de la margarita a lieu le 22 février et est l'une des fêtes gastronomiques nationales les plus populaires.

2. Les origines de la margarita sont obscures. Les deux comptes les plus populaires sont Carlos “Danny” Herrera et Margarita Sames. Carlos prétend avoir d'abord créé le cocktail pour un client capricieux dans son restaurant de Tijuana en 1938. La riche mondaine Margarita Sames prétend également avoir d'abord préparé cette boisson pour un groupe d'amis dans sa maison d'Acapulco en 1948. L'un de ses amis est arrivé être Tommy Hilton (comme dans les hôtels Hilton), qui a popularisé la boisson en l'ajoutant au menu du bar de ses hôtels.

3. Selon l'Oxford English Dictionary, le terme margarita (un cocktail à base de tequila et de jus d'agrumes) est apparu pour la première fois en 1965.

4. Selon l'historien des cocktails David Wondrich, la margarita a évolué à partir d'un cocktail connu sous le nom de marguerite, qui était populaire dans les années 30 et 40. Les marguerites étaient faites avec un mélange d'alcool, de jus d'agrumes et de grenadine servi sur de la glace. En règle générale, ils étaient fabriqués avec du gin ou du whisky, mais ils ont finalement été fabriqués avec de la tequila et rebaptisés margarita, ce qui signifie marguerite dans espagnol.

5. La margarita congelée a été popularisée par l'invention du mélangeur Waring dans les années 1950.

6. La première machine à margarita congelée a été inventée en 1971 par le restaurateur de Dallas Mariano Martinez. Selon la légende, Martinez et son ami Frank Adams ont acheté une vieille machine à crème glacée molle et ajusté ses réglages jusqu'à ce qu'elle puisse produire la margarita glacée parfaite. La machine à margarita originale a été acquise par le Smithsonian’s National Museum of American History en 2005.

7. En 2018 et 2019, les margaritas ont fait Business Insider’s liste des dix cocktails les plus vendus dans le monde.

8. Selon une étude récente de Nielson, les margaritas sont le cocktail le plus vendu en Amérique et le cocktail le plus vendu à Boston, Los Angeles, Miami, New York et Tampa.

9. La quantité de tequila que les Américains boivent chaque année augmente d'environ 6%, selon le Distilled Spirits Council, tandis que l'augmentation des tequilas super et haut de gamme a augmenté respectivement de 700 et 292% depuis 2002. Il est sûr de dire que aucune de cette croissance n'aurait été possible sans la popularité de la margarita qui a suscité l'intérêt des gens pour la catégorie de la tequila dans son ensemble.

10. En 1951, seulement 5449 gallons de tequila ont été importés du Mexique aux États-Unis. Depuis lors, les ventes de tequila ont atteint plus de 18,5 millions de caisses de 9 litres en 2018. Les États-Unis ont été le principal destinataire des exportations de tequila du Mexique en 2019.

La parfaite Lemon Drop Margarita commence avec des citrons frais. Je préfère les citrons Meyer car ils sont super juteux et pas trop acides.

La Tequila Cazadores Blanco est mise en bouteille après distillation pour préserver son goût pur, qui permet aux essences d'agave pur de briller, créant une finale courte et douce. Sa saveur naturelle légère ne domine pas les cocktails, ce qui la rend idéale pour le mélange.

Recette de Margarita au citron

Ingrédients:
6 onces de jus de citron frais, de préférence des citrons Meyer
2 onces de Tequila Cazadores Blanco
1 cuillère à soupe de sucre en poudre
Sucre turbinado pour bord de verre

Préparation:
Pour sucrer le bord du verre, ajoutez de l'eau dans un bol à fond plat et plongez le bord du verre dans le bol pour enrober les bords extérieurs du verre. Ensuite, ajoutez du sucre dans l'assiette et trempez le bord du verre sur le sucre jusqu'à ce qu'il soit enrobé tout autour.

À l'aide d'un presse-agrumes, presser le jus de 2-3 citrons dans un shaker. Ajouter la tequila et 1 cuillère à soupe de sucre en poudre dans un shaker et remplir à moitié de glaçons. Fermez et secouez vigoureusement pendant au moins 40 shakes pour dissoudre le sucre (enroulez une serviette autour du shaker car il deviendra très froid). Filtrer dans un verre bordé de sucre et déguster tel quel ou avec un gros glaçon. Garnir d'une fine tranche de citron.

Un grand merci à Tequila Cazadores pour avoir sponsorisé cette recette de publication et les opinions sont les miennes.
#LosAltosAmigos #CazadoresAmbassador #NationalMargaritaDay


L'histoire de Marguerite

Il y a des dizaines d'histoires - beaucoup autodéclarées, et beaucoup affirmant que la Margarita a été nommée d'après le destinataire de la boisson. Je ne peux pas m'empêcher de penser qu'il est très probable que le cocktail soit une variante du cocktail Tequila Daisy. Une Tequila Daisy est faite avec de la tequila, du citron vert et de la grenadine – et la fleur appelée « marguerite » en anglais est appelée « margarita » en espagnol. Bien sûr, ce n'est pas le seul cocktail similaire qui existait dans les années 1930 - on pourrait aussi facilement affirmer que la Margarita n'est qu'un Sidecar Tequila, avec du citron vert au lieu du jus de citron.

Carlos « Danny » Herrera, 1938/1948 :

Carlos « Danny » Herrera aurait créé le cocktail en 1938 (ou 1947 ou 1948, selon qui vous demandez) pour un invité allergique à la plupart des spiritueux, mais pas à la tequila. Son restaurant était Rancho la Gloria et était à mi-chemin entre Tijuana et Rosarita, au Mexique. Le propriétaire du bar "La Plaza" à San Diego connaissait Herrera et lui rendait visite fréquemment, et était également connu pour avoir popularisé la Margarita à San Diego dans les années 40. Albert Hernandex, barman de La Plaza, a également confirmé cette histoire.

Don Carlos, 1941 :

En octobre 1941, Margarita Henkel a visité la Cantina de Hussong à Ensenada, au Mexique. Le barman là-bas, Don Carlos, avait expérimenté des boissons et lui avait offert l'une de ses récentes concoctions. La boisson était composée à parts égales de tequila, de Controy (une liqueur d'orange mexicaine maintenant connue sous le nom de Naranja aux États-Unis) et de citron vert. Il a été servi dans un verre bordé de sel sur de la glace. Don Carlos a nommé la boisson d'après Margarita, car elle a été la première à l'essayer.

Francisco « Pancho » Morales, 1942 :

Francisco Morales a créé le Margarita le 4 juillet 1942 dans un bar appelé Tommy's Place dans le quartier El Paso-Juarex. Morales a été invité à créer un Magnolia - une boisson qu'il ne connaissait pas. Feignant d'être confiant, il a concocté un verre – que le client a adoré. C'est devenu la Marguerite. Selon le LA Times, « au fil des ans, plusieurs personnes ont prétendu avoir inventé la boisson, mais l'agence de presse officielle mexicaine Notimex et de nombreux experts affirment que Morales a la revendication la plus forte. ” Morales a déménagé aux États-Unis et est devenu laitier pendant 25 ans.

Autres réclamations :

Ce qui précède n'est qu'un début - il y a des dizaines d'autres histoires de la création de Margarita. En voici quelques autres, par ordre chronologique :

  • Années 1930 : Hippodrome d'Agua Caliente à Tijuana et Bar de Bertita à Tasca, au Mexique, tous deux ont prétendu avoir créé la Margarita.
  • 1935 : Un barman à Las dos républicains à Matamoros, le Mexique aurait créé la boisson pour une invitée nommée Marguerite Hemery. Elle aimait le cocktail, et il a nommé la boisson d'après elle - la "Marguerita"
  • 1936 : Selon Salvador Negrete, son père Danny Négreté était barman à l'hôtel Garci-Crespo à Puebla, au Mexique. La boisson était un cadeau de mariage pour la fiancée de son frère, Margarita. La boisson était composée à parts égales de tequila, de triple sec et de jus de citron vert et servie sur de la glace pilée.
  • 1936-1937: John Durlesser était chef barman du bar de Los Angeles, McHenry's Tail O' the Cock Restaurant, et prétend avoir inventé le cocktail en hommage à une de ses petites amies décédée plusieurs années auparavant dans un accident de chasse. Durlesser a raconté cette histoire dans une interview des années 1970.
  • 1937 : le cocktail « Le Picador » est publié dans Livre de cocktails Café Royal de Londres. La recette est presque exactement la même qu'une Margarita 2:1:1, mais sans sel.
  • années 1940 : Enrique Bastate Gutiérrez a travaillé au Foreign Club à Tijuana où Margarita Carmen Cansino (nom de scène : Rita Hayworth) a travaillé dans le cadre d'un numéro de danse. Gutierrez prétend avoir inventé la Marguerite en l'honneur du danseur.
  • 1948: Margaret "Margarita" Sames était une riche et jeune mondaine du Texas et organisait une fête de Noël chez elle à Acapulco. L'histoire raconte que Sames a été mis au défi de créer un cocktail et le résultat était la Margarita. Soi-disant invités à la fête figuraient Nick Hilton, fondateur de la chaîne d'hôtels Hilton, ainsi que Joseph Drown, propriétaire de l'hôtel Bel-Air à Los Angeles, et Shelton McHenry, propriétaire de la boîte de nuit de LA Tail o' the Cock. (Son familier?) Elle a attribué à ses invités le mérite d'avoir contribué à populariser la boisson.

Dates notables dans l'histoire de Margarita :

Mis à part sa création, il y a d'autres dates qui sont sans doute extrêmement importantes pour l'augmentation de la popularité de Margarita :

  • 1945 : Jose Cuervo est annoncé aux États-Unis avec le slogan « Margarita : c'est plus qu'un nom de fille »
  • 1953 : Esquire Magazine met en avant la Margarita comme la boisson du mois
  • 1965 : Tommy's Margarita a été inventé par Julio Bermejo qui l'a nommé d'après le restaurant et bar mexicain de sa famille à San Francisco, le « premier bar à tequila sur terre » autoproclamé.
  • 1971 : Mariano Martinez, le propriétaire de Mariano's Mexican Cuisine, a inventé la première machine à margarita surgelée au monde pour répondre à la demande dans son bar. Il s'est inspiré de la machine Slurpee locale du 7-11 et a adapté la machine pour qu'elle fonctionne pour Margaritas. C'est devenu un succès, et d'autres versions de la machine se sont rapidement propagées. (En remarque, la machine Margarita originale a été donnée au Smithsonian’s National Museum of American History en 2005.)

Dates notables dans l'histoire de Margarita :

Mis à part sa création, il y a d'autres dates qui sont sans doute extrêmement importantes pour l'augmentation de la popularité de Margarita :

  • 1945 : Jose Cuervo est annoncé aux États-Unis avec le slogan « Margarita : c'est plus qu'un nom de fille »
  • 1953 : Esquire Magazine met en avant la Margarita comme la boisson du mois
  • 1965 : Tommy's Margarita a été inventé par Julio Bermejo qui l'a nommé d'après le restaurant et bar mexicain de sa famille à San Francisco, le « premier bar à tequila sur terre » autoproclamé.
  • 1971 : Mariano Martinez, le propriétaire de Mariano's Mexican Cuisine, a inventé la première machine à margarita surgelée au monde pour répondre à la demande dans son bar. Il s'est inspiré de la machine locale Slurpee du 7-11 et a adapté la machine pour qu'elle fonctionne pour Margaritas. C'est devenu un succès, et d'autres versions de la machine se sont rapidement propagées. (En remarque, la machine Margarita originale a été donnée au Smithsonian’s National Museum of American History en 2005.)

Une Marguerite, Deux Marguerite, Trois Marguerite

À mon avis, la raison pour laquelle il y a tant d'histoires pour l'Histoire de la Marguerite est que beaucoup de gens ont probablement fait l'inventer. C'est une boisson relativement simple qui n'est pas très éloignée des cocktails assez connus à l'époque. Le fait qu'il ait été «inventé» dans tant d'endroits témoigne de la qualité d'un cocktail. En ce qui me concerne, j'apprécie chaque personne qui a "inventé" la boisson et contribué à la rendre aussi populaire qu'elle l'est aujourd'hui !

Au fait, voici mes recettes préférées de Margarita classique et de Tommy's Margarita, au cas où vous vous sentiriez inspiré !


1800 recettes de cocktails Tequila

La douceur de 1800 Tequila en fait la base parfaite pour une gamme de cocktails, que ce soit quelque chose de léger, fruité et tropical, ou quelque chose de plus fort et plus nuancé. Ramassez un bouteille et expérimentez avec différents types de tequila 1800, transformant les classiques des cocktails en quelque chose de très spécial.

1800 Tequila Margarita

Dans l'une des nombreuses histoires d'origine du cocktail Margarita, le cocktail Daisy, généralement à base de gin ou de brandy, était plutôt à base de tequila. D'où le nom Margarita en espagnol pour « marguerite ».

Ingrédients

Mélanger la tequila, le jus de citron vert et le Cointreau dans un shaker avec de la glace. Filtrer dans un verre à whisky ou dans un verre à cocktail bordé de sucre ou de sel.

Vous voulez gagner du temps et de l'énergie ? 1800 propose des bouteilles de Margarita pré-mélangées appelées 1800 The Ultimate Margarita. Tout ce que vous avez à faire est d'ajouter la glace.

Matador gelé

Aussi connu simplement sous le nom de Matador, ce cocktail s'apparente à un tournevis à la vodka en ce sens qu'il mélange du jus de fruit avec un seul alcool. Combinant citron vert, tequila et ananas, le Matador met en valeur toutes les meilleures saveurs mexicaines. Servir dans un verre Collins, une flûte à champagne ou un verre à whisky.

Ingrédients

  • 45 ml 1800 Argent
  • 60 ml de jus d'ananas
  • 15 ml de jus de citron vert
  • Glace
  • Morceaux d'ananas pour décorer

Mélanger tous les ingrédients dans un shaker avec de la glace ou dans un mixeur à basse vitesse. Verser dans un verre et décorer d'ananas. Certaines recettes nécessitent également l'ajout de triple sec.

Añejo à l'ancienne

Cette version d'un classique Old Fashioned utilise de la tequila vieillie au lieu du whisky et vous permet de servir à vos invités quelque chose de mémorable pendant l'heure de l'apéritif. 1800 Añejo est parfait pour cette boisson grâce à son prix raisonnable.

Ingrédients

  • 60 ml 1800 Añejo
  • 7,5 ml de sirop d'agave
  • 8 gouttes d'amer au choix
  • épluchure d'orange
  • Cerise à l'eau de vie

Mélanger le sirop, les amers et le zeste d'orange. Remplissez le verre de glaçons avant d'ajouter la tequila et de remuer. Garnir avec la cerise.


Une margarita est un cocktail à base de tequila, de liqueur d'orange et de jus de citron vert. Il&# x2019s généralement servi dans un verre à margarita (une variante d'une coupe de champagne) qui a été bordé de sel.

Les margaritas peuvent être servies congelées, secouées avec de la glace (sur glace) ou droites.

Les margaritas traditionnelles sont aromatisées au citron vert, mais d'autres saveurs comme la fraise, la pêche et le jalapeño sont devenues populaires ces dernières années.

Il existe de nombreuses histoires d'origine pour la margarita, mais aucune d'entre elles n'a été confirmée. Une légende commune veut qu'elle ait été inventée à Tijuana, au Mexique, dans les années � ou � : Carlos &aposDanny&apos Herrera, propriétaire d'un restaurant appelé Rancho La Gloria, aurait créé la boisson pour l'actrice et cliente hollywoodienne Marjorie King.

L'emplacement du restaurant&# x2019s&# x2014à mi-chemin entre Tijuana et la plage de Rosarito&# x2014 en a fait un lieu de rencontre populaire pour les types d'Hollywood à la recherche d'une évasion de la ville.

Bien que King soit allergique à la plupart des types de liqueurs, elle a pu boire de la tequila sans réaction.

Herrera a conçu le cocktail à base de tequila en pensant à l'actrice et, peu de temps après, la margarita était un incontournable des bars et des restaurants de la région.

Cependant, des références antérieures au cocktail suggèrent que ce récit est probablement faux. En 1936, James Graham, propriétaire et rédacteur en chef d'un journal de l'Iowa, est entré dans un bar de Tijuana tenu par un Irlandais du nom de Madden. Le barman était localement réputé pour une boisson qu'il appelait le “Tequila Daisy” (“margarita” se traduit par �isy” en espagnol).

"En tant que journaliste à la recherche d'informations, je suis entré dans le joint et j'ai dit à M. Madden que ma curiosité était éveillée au sujet de The Daisy", a écrit Graham. “M. Madden n'était pas le plus bavard des hommes, mais finalement il a été persuadé d'admettre que la création de la boisson était une erreur : répandre la bonne nouvelle partout.’”

Peu importe quand ou par qui la boisson a été créée, une chose est sûre : la margarita est un incontournable de la cuisine mexicaine et américaine.


Recette de Cinco de Mayo et d'une margarita piquante aux jalapenos

Cinco de Mayo commémore la victoire de l'armée mexicaine sur les troupes françaises de Napoléon III en 1862 à la bataille de Puebla. Les troupes avaient envahi le Mexique sous prétexte de réclamer des dettes. Les forces mexicaines ont prévalu, retardant l'occupation française du Mexique, et peut-être même aidant l'armée de l'Union des États-Unis dans la guerre civile américaine, car beaucoup pensent que l'invasion était une tentative d'établir une base pour aider le Sud confédéré !

Cette année, nous prenons tous du recul par rapport aux singeries habituelles de Cinco de Mayo, et la meilleure façon de commémorer la victoire cette fois-ci est peut-être de mélanger une Margarita et de savourer des plats de marques mexicaines dans votre propre maison. . Essayez le poulet Solecito dans une garniture Mole Taco, la salsa Frontera Chipotle, le kit de repas Cochinita Taco Lita, les chips Que Pasa et la salsa Las Margaritas.

L'histoire de la Margarita est, comme pour de nombreuses boissons, vivement débattue, mais nous savons qu'elle est liée à la boisson mexicaine Daisy, et Margarita signifie marguerite en espagnol, qui appelle Brandy, tandis que la Margarita est à base de tequila.

Créé à l'origine avec uniquement du jus de citron vert, du triple sec et de la tequila, il existe des versions qui incluent tout, de l'ananas au chocolat et aux canneberges.

Margarita piquante aux jalapeños (une portion)

Ingrédients

Les directions

  1. Pour la tequila épicée, hachez un Jalapeno (graines et tout) et placez-le dans la bouteille de tequila pendant 24 à 48 heures. Filtrez le piment jalapeno et vous avez une bouteille de tequila Jalapeno prête à partir !
  2. Préparez vos verres : Si vous souhaitez saler le bord de votre verre, passez simplement un quartier de citron vert juteux autour du bord, puis trempez le bord dans du gros sel casher. Mettez le verre de côté jusqu'au moment de l'utiliser.
  3. Mélanger les ingrédients dans un shaker : Mélangez la tequila, le jus de citron vert, la liqueur et une demi-douzaine de glaçons dans un shaker. Si vous n'avez pas de shaker, vous pouvez mélanger les ingrédients dans une tasse à mesurer ou les mélanger dans un bocal avec le couvercle bien vissé
  4. Secoue le: Secouez bien le mélange (ou remuez !) pendant environ 10 secondes ou jusqu'à ce qu'il refroidisse.
  5. Goûter et ajouter un édulcorant, si désiré : Donnez un goût au mélange de margarita et si vous pensez qu'il a besoin d'un édulcorant supplémentaire, ajoutez une cuillère à café ou deux d'agave (ou de sirop simple) à la fois jusqu'à ce que le mélange atteigne le niveau de douceur souhaité.
  6. Filtrer et servir sur des rochers. Placez quelques glaçons dans le verre de service, puis filtrez le mélange de margarita sur la glace et garnissez d'une tranche de citron vert et de quelques jalapenos tranchés pour plus de punch.

Partagez ceci

Cassandre Anderton

Cassandra est stratège marketing chez SPUD. Lorsqu'elle ne crée pas de contenu à SPUD, elle lit des livres de cuisine à la douzaine et fait du bénévolat avec Les Dames d'Escoffier, un organisme qui finance des bourses d'études pour les femmes.

Articles Similaires

L'été est fait pour les salades, essayez cette salade de couscous méditerranéen comme un simple accompagnement&hellip

Nous avons tous des souvenirs d'avoir dégusté un délicieux cornet de crème glacée sur un&hellip

Cinco de Mayo - More than Margaritas Cinco de Mayo commémore la victoire de l'armée mexicaine&hellip


À l'ancienne, mais faites-en de l'agave

Photo de Joseph De Leo, Stylisme culinaire de Michelle Gatton

C'est l'O.G. (Ou est-ce l'O.F. ?) : Juste du whisky, du sucre, des amers, de la glace. La beauté d'une boisson aussi simple est qu'elle est une fenêtre sur un spiritueux, que ce spiritueux soit du whisky ou autre chose.

Mais vous dites que vous n'aimez pas les Old Fashioneds ? Il se peut que trop de sirop simple ait été ajouté aux Old Fashioneds de votre passé, ce qui est facile à faire si vous versez dans une cuillère à café tenue au-dessus d'un verre. Et tandis que beaucoup de gens ne sont pas d'accord, c'est la raison pour laquelle Neff préfère commencer par un morceau de sucre, l'arrosant d'amers et de quelques gouttes d'eau, embrouillant le cube en une pâte. Neff aime aussi que la boisson évolue : la première gorgée est presque du whisky pur, mais le cocktail se dilue et se sucre au fur et à mesure que vous vous dirigez lentement vers le fond du verre. Essayez les deux façons et voyez laquelle vous préférez.

Et puis, aventurez-vous au-delà de votre base de seigle ou de bourbon. Si vous avez une nouvelle bouteille sophistiquée d'à peu près n'importe quel spiritueux vieilli dans votre bar à la maison, cela pourrait bien être la boisson par laquelle commencer. « Un Old Fashioned est un excellent moyen de se familiariser avec une bouteille audacieuse en termes de saveur : elle enlève un peu la piqûre de quelque chose comme le mezcal ou le scotch, tout esprit qui pourrait prendre un certain temps à apprécier , explique Michael Neff, directeur du bar du Cottonmouth Club à Houston. "Vous ne saurez pas si vous aimez une certaine bouteille de tequila à base de sa Margarita."

Photo de Joseph De Leo, Stylisme culinaire de Michelle Gatton

Peut-être plus que tout autre O.F. riff, Oaxaca Old Fashioned du barman new-yorkais Phil Ward est devenu un classique moderne. Il est précisément équilibré, avec la richesse de la tequila reposado vieillie en barrique donnant à la boisson la texture crémeuse dont vous avez besoin, et le mezcal ajoutant de la fumée qui s'attarde sur votre langue comme un bon chocolat. C'est une boisson forte qui vous permettra de passer une nuit froide. Ne sautez pas la touche orange, qui aide à égayer les choses.

L'Oaxaca Old Fashioned s'en tient au thème de l'agave et utilise du nectar d'agave comme édulcorant, mais si vous essayez d'autres spiritueux, vous pouvez jouer avec du sirop d'érable, du sucre de coco, du miel, etc. peu!) de n'importe quelle liqueur italienne douce-amère que vous avez sous la main - cela ajoutera une touche de sucre et un punch amer. Ou utilisez le piment de la Jamaïque que vous avez acheté pour préparer des boissons tiki. Ou échanger contre du vermouth sucré… ce qui vous donnerait, oui, un Manhattan.


Margaritas

Vous ne pouvez pas avoir un site sur la tequila sans mentionner les margaritas, le cocktail le plus populaire au monde, et l'une des raisons de la popularité croissante de la tequila. Beaucoup de gens qui commencent par apprécier une margarita finissent par apprécier la fine tequila seule. Mais pour d'autres, le cocktail est le plaisir suprême.

La margarita a une histoire assez longue et tordue pour en faire une partie de légende, une partie de mythe, un conte impossible à résoudre qui ne fait qu'accroître la popularité de la boisson. Les revendications pour un inventeur ont une série de candidats dignes, ainsi qu'une foule de candidats divertissants et improbables.

La première histoire dit que la margarita a été inventée dans les années 1940 (peut-être en 1935 ou 1938) au bar Rancho La Gloria - un endroit populaire pour les mondains des États-Unis qui partent en vacances sur la plage voisine de Rosarito, juste à l'extérieur de Tijuana. Le barman était Carlos 'Danny' Herrera et son client était l'actrice naissante Marjorie (Margarita - voir sa photo, ci-dessous) King.

King, raconte l'histoire, était allergique à la plupart des autres types d'alcool, sauf - fortuitement pour le conte - la tequila. King a refusé l'offre d'Herrera d'un bon shot de tequila, affirmant qu'elle n'aimait pas son goût. Alors le barman Herrera a essayé de concocter quelque chose qui lui plairait. Il a mélangé trois parts de tequila blanche, deux parts de triple sec, une part de jus de citron vert frais et une pincée de sucre. Herrera a attrapé un verre de champagne, en a trempé le bord dans du jus de citron et l'a fait tournoyer dans un bol de sel, puis a versé le liquide mousseux dans le verre pour la starlette.


Le nom de la boisson en son honneur lui a immédiatement valu une reconnaissance de nom parmi son cercle d'amis et d'admirateurs, le cercle s'agrandissant au fur et à mesure qu'elle se déplaçait dans ses cercles hollywoodiens, emportant avec elle le cocktail de plus en plus populaire. Un hit est né.

Une autre légende dit que Francisco 'Pancho' Morales, un barman du Tommy's Bar à Ciudad Juarez, a fait la première margarita le 4 juillet 1942. Morales a également été identifié comme un barman du Texas (Texas Monthly, octobre 1974) travaillant peut-être à travers la frontière à El Paso. Apparemment, une cliente a demandé un Magnolia (eau de vie, Cointreau et un jaune d'œuf garni de Champagne). Morales ne savait pas en faire un, à part le Cointreau, alors il a improvisé et mélangé de la tequila et du jus de citron vert. Sa création, bien sûr, est devenue un grand succès.

Lorsque la femme a demandé à Morales comment s'appelait la boisson, il l'a appelée une "Marguerite", qui en mexicain est Margarita.

Une autre histoire attribue la boisson à Margarita Sames, une mondaine du Texas qui a préparé le cocktail pour les invités de sa villa d'Acapulco, comme un défi à Noël 1948. Son ami Tommy Hilton l'aurait emmené de là à sa chaîne d'hôtels où il a gagné en popularité. . À la fin de 1999, elle a été présentée comme l'initiatrice de la boisson lors d'une séance de dédicaces pour Le guide original des margaritas et de la tequila (BarMedia) par les auteurs de Tucson Robert Plotkin et Raymon Flores.

L'auteur Robert Plotkin écrit à propos de l'affirmation des Sames selon laquelle,

Peu de temps avant Noël 1948, Margarita Sames a été mise au défi par plusieurs membres de l'équipe de concevoir un nouveau cocktail excitant, quelque chose pour briser leur régime de bière et de Bloody Mary. Ses premières tentatives ont été fortement et unanimement rejetées. Après chaque tournée de verres de plus en plus mauvais, ses amis - cette bande de stars de cinéma et d'hommes d'affaires distingués - ont exprimé leur mécontentement en la jetant dans la piscine.

Imperturbable, une Margarita Sames trempée s'est remise au travail. Elle a mélangé de la tequila et du Cointreau avec du jus de citron vert frais. Ayant grandi en France, Sames connaissait bien Cointreau, et après avoir passé des années en vacances au Mexique, elle avait développé une appréciation pour l'esprit indigène du Mexique, la tequila.

Elle a essayé plusieurs formulations différentes cependant, certaines sont sorties trop sucrées, d'autres pas assez. Puis elle a trouvé ce qu'elle pensait être le mélange parfait : une partie de Cointreau, trois parties de tequila et une partie de jus de citron vert. Sachant que la plupart des gens buvaient de la tequila précédée d'un morceau de sel, elle a choisi de garnir son cocktail d'un bord de gros sel.

Elle a sorti un plateau de coupes de champagne débordant de sa nouvelle création. Ses amis sirotaient chaleureusement et l'approbation était écrasante. Ils l'ont proclamé un triomphe. Il est rapidement devenu le cocktail signature du groupe, le plat principal et l'attraction vedette à Noël et à la Saint-Sylvestre.

Récemment, un autre concurrent s'est présenté comme le précurseur de la margarita : la Tequila Daisy. Selon un article du Wall Street Journal du 3 mai 2008, le Daisy était un mélange de jus d'agrumes, de grenadine et de tequila. Le cocktail était populaire à la fin des années 1930 et, selon l'article, l'un des équipages du B-24 Liberator qui effectuait une mission de soutien pour le débarquement du jour J en 1944 a nommé leur bombardier le "Tequila Daisy". L'auteur suggère, plutôt astucieusement , that "the Margarita didn't replace the Daisy, but rather, evolved from it, both in name and content."

Other variations of the margarita's beginnings include:

  • Danny Negrete, manager of the Garci Crespo Hotel in Puebla, created the drink for his girlfriend (Margarita) in 1936.
  • Red Hinton, a bartender in Virginia City, named it after his girlfriend (Margarita Mendez). Margarita apparently hit someone over the head with a whiskey bottle in a barroom brawl, and subsequently died in the crossfire that followed.
  • Enrique Bastante Gutierez created this drink in the 1940s, for Rita Hayworth, whose real name was Margarita Carmen Cansino.
  • Santos Cruz created the drink in 1948, in Galveston, Texas, for singer Peggy Lee.
  • In the early 1950s, Shelton Henry, owner, and Johnny Durlesser, bartender of the "Tail o' the Cock" restaurant in Los Angeles were looking for a way to introduce Jose Cuervo tequila into the market. They came up with the margarita as the vehicle, naming after Durlesser's wife.
  • Another take on the Tail of the Cock story says Vernon Underwood, president of Young's Market company, the US distributor for Cuervo, saw the Tail's tequila order jump from two to five cases a week, so he went in to see why, and discovered them serving the drink, which prompted him to launch a new marketing campaign using the slogan, "Margartita - it's more than a girl's name."
  • Other stories place its origin in various Mexican towns, particularly along the US border, or and even in California any time between 1930 and 1950.

None of these would-be inventors bothered to patent the recipe, or even publish it in something that might be traced back to them, although several contenders resurfaced many years later to stake a claim on the margarita's origin. Like the mythical origin of the agave, the margarita has become a part of the mystique around tequila.

Regardless of its real or imagined beginnings, margaritas are now one of the most - if not les most - popular cocktails in North America and continue to boost tequila sales.

In 1937 an English book called the "Cafe Royal Cocktail Book" published a recipe for a Picador, a tequila cocktail made from Cointreau, lime juice and tequila. But the first documented appearance of a recipe for a "margarita" is credited to Esquire Magazine, in the "Painting the Town" column of December, 1953 (pg. 76, col. 3):


POTABLES
Drink of the Month
She’s from Mexico, Senores, and her name is the Margarita Cocktail—
and she is lovely to look at, exciting and provocative.

1 ounce tequila
Dash of Triple Sec
Juice of 1/2 lime or lemon

Pour over crushed ice, stir. Rub the rim of a stem glass with rind of lemon or lime, spin in salt—pour, and sip.

The margarita was later mentioned in the L.A. Times in 1954 when columnist Gene Sherman, writing from Rosarito Beach in Mexico, that, "In the afternoon you sip a Margarita and gaze pensively across the wide strand."

The basic, classic margarita contains:

  • lime juice (freshly squeezed)
  • Orange liqueur such as Cointreau, Triple Sec or Grand Marnier
  • and of course, tequila (always use 100% agave)

Other common ratios are 2 parts tequila, 1 part Triple Sec, 1 part lime juice 3 parts tequila, 1 part Triple Sec, 1 part lime juice and even 1 part tequila, 1 part Triple Sec and 1 part lime juice).

  • 1 1/2oz. Partida Tequila Blanco, Reposado or A ejo
  • 1 once lime juice (app. the juice from one lime)
  • oz. pure, organic Partida Agave Nectar
  • oz. pure spring water

Sometimes sugar or a sweet syrup is added to mitigate the lime's acidic bite - if so, then try using an agave syrup for additional flavour. It also gives the margarita a stronger agave flavour and is much healthier than refined sugar. Agave syrup is quite sweet - as sweet as or sweeter than honey - so be prudent in your use of it. Sometimes more tequila is called for in recipes, but lime cordial is jamais used in a margarita!

A traditional margarita should always be somewhat tart, never sweet.

It can be frozen or shaken, served in a glass with a salt rim (wipe the edge of the glass with a lime slice, then invert it on a napkin lightly dusted with kosher or sea salt pick it up quickly to avoid getting too much on it) or garnished with fresh lime. Good bartenders wipe the inside of the glass first, to make sure it has no salt inside.

There is no absolute, perfect recipe, although many bartenders claim theirs is both the original and the best. The margarita is traditionally served in a stemmed, large, wide-mouth, shallow cocktail glass, but can be served in almost any large enough glass.

I recommend you always use good 100% agave tequila, jamais a mixto. Forget the thought of using cheap tequila because you think good tequila will be overwhelmed by the other ingredients. That's only a ploy to sell cheap tequila. If it's worth making at all, it's worth making well, and good tequila will always shine through. Use 100% agave tequila and you'll get a better cocktail.

Blanco is the traditional choice for margaritas, but reposado offers a more gentle and subtle flavour. A ejo tequilas may be too woody and complex for margaritas, although I've had some that still emerge well from under the mix, although their complexity gets diminished.

Purists may not agree, but there are other equally good variations such as the strawberry, melon, peach or even mango margarita. In some distilleries, guests can try a tamarind margarita made with the company's own tequila. For a strawberry margarita, add 1oz strawberry liqueur to the standard mix and cut back to about 1/2 oz orange liqueur. For a frozen strawberry margarita, use frozen strawberries and frozen lime concentrate.

Dozens of margarita recipes are available online, some using a variety of fruit juices and techniques, others simple and easy. Plus there are other drinks with tequila, such as the tequila sunrise and hundreds more to select from. Look through the sites below for some ideas about tequila cocktails, margaritas, shooters and lots more.

Frozen and frosty

Margaritas may be served frozen as well run the ingredients through the blender with crushed ice for 5-10 seconds at medium speed to make a sweet-tart slushy drink that seems the perfect match for a hot summer's day. You can also add other fruit juices or fresh fruit to the blender.

The frozen margarita was a later twist on the theme. Mariano Martinez, who operated El Charro, a restaurant in Dallas Texas, is credited as the man who made frozen margaritas famous. In the 1950s restaurants could not sell liquor by the drink in Texas. So Mariano made frozen margaritas for people who brought their own tequila. His recipe became another hit.

Pre-mixed margaritas and margarita mixes

Personally, I prefer the taste of real juice, without the chemical additives, artificial flavours and colours, and the generally overly-sweet concoctions that constitute instant margarita mixes. If that's your only experience with margaritas, you're missing out on a wonderful drink. Pourtant. for convenience and ease of use, they are hard to beat. They're sure easier to take on a picnic than a blender. I recommend you add additional lime juice to these mixes to cut the artificial sweetness.

If you buy mixes that are supposed to contain tequila, make sure they state they really contain tequila, and are not merely tequila-flavoured or use agave syrup as their flavouring ingredient. And try to avoid mixes with mixto tequila. Very few actually use 100% agave tequila - 1800 is one of the rare exceptions - but aficionados simply don't drink mixtos even in margaritas.

Some of the margarita mixes may also offer some new and exciting tastes, like Dave's Mango Margarita mix. A better alternative to pre-bottled mixes for travel or taking to a party: make a fresh mix beforehand and take it in a Thermos bottle to keep it cool.


Voir la vidéo: Cuidados de la Margarita. Leucanthemum vulgare. Margaritón. Margarita mayor. Daisy (Mai 2022).